vendredi 31 juillet 2015

Le lion Cécil et la bonne conscience des carnistes


Continuez donc de chougner sur le sort d'un animal tout en cautionnant le sort le plus atroce des autres.
Indignation à deux vitesses.
Si l'on donnait un nom aux milliards d'animaux dont vous consommez les produits de la torture chaque minute, peut-être réagiriez-vous enfin?




(ah, ça fait du bien...)

1 commentaire: